Back to top
bandeau.jpg

Les mille et une abeilles : portraits de familles

Sciences participatives

Si la lecture de l'article Les mille et une abeilles : diversité et modes de vie, vous a donné envie d’en savoir plus sur la diversité des abeilles sauvages et même d’en reconnaitre quelques-unes, cet article est pour vous.

 

Sur la branche des abeilles dans le grand arbre taxonomique
Les abeilles sont des Hyménoptères Apocrites Aculéates. L’ordre des Hyménoptères regroupe les insectes de taille inférieur à 10 cm, ayant les quatre ailes membraneuses couplées en vol et qui font une métamorphose complète au cours de leur cycle de vie. Le sous-ordre des Apocrites rassemble les insectes qui ont un second segment abdominal très fin : Alors que les insectes du sous-ordre des Symphytes ont une silhouette plutôt rectangulaire, on retiendra que les Apocrite ont une taille de guêpe ! Parmi les Apocrites, on distingue les Térébrants qui pondent leurs œufs grâce à une tarière et les Aculéates qui possèdent un dard, tels que les abeilles, les guêpes et les fourmis.

arbres_taxo_abeilles.png

 

A propos des critères de déterminations
Environ 970 espèces d’abeilles sont présentes en France, appartenant à six familles distinctes : Quatre familles d’abeilles à langue courte (Melittidae, Andrenidae, Halictidae et Colletidae) et deux à langue longue (Megachilidae et Apidae). Les différences entre langues longues et courtes sont expliquées ici.
Les critères de détermination des espèces d’abeilles sont divers et subtils : il s’agira d’une nervure sur une aile ou de la forme d’un sillon qui est un peu différente d’une espèce à l’autre, d’une dépression au niveau des yeux, ou encore d’une coloration plus claire des yeux… ces critères sont bien décrits dans les guides spécialisés et cet article n’a pour ambition que de vous donner un aperçu de la très grande diversité des abeilles solitaires, avec quelques pistes pour reconnaître un minimum d’espèces.  
De plus, ces critères diffèrent pour les mâles et les femelles : ceux qui sont exposé ci-dessous s’appliquent aux femelles. Les mâles ont généralement la face plus colorée, blanchâtre ou jaunâtre, et des antennes plus longues que les femelles. Ils n’ont pas d’appareil de récolte, et vous ne vous ferez jamais piquer par un mâle puisqu’ils n’ont pas de dard.

Les familles d'abeilles

familles_abeilles_5.png

Si vous êtes arrivés à la fin de cet article, c'est que les abeilles constituent un sujet d'intérêt pour vous !
N'hésitez pas à rejoindre le SPIPOLL pour apprendre à reconnaître les abeilles, mais aussi les autres pollinisateurs, et contribuer à la recherche !
Vous pouvez également consulter la fiche abeilles sauvages d'écophyto qui recèle d'informations et de bonnes pratiques pour les préserver.

Toutes les photographies utilisées dans cet article sont de D. Genoud et M. Aubert.
Un grand merci à Lise Ropars, Mathieu de Flores et Grégoire Loïs qui ont participé à la rédaction.

HD.

Vous aimerez aussi

Sciences participatives
Lise_Bartholus.png
8 Février 2024

Les tendances à la mode

Sciences participatives
pinson_du_nord_Tricheux Gilles_CCBYSA3.jpeg
25 Janvier 2024

Que chantent les oiseaux ?

Sciences participatives
chauves-souris © daniel_spiess
16 Janvier 2024

Vigie-Nature vous souhaite…

Fond de carte